Le matériel en kayak

Le matériel en kayak

18 juillet 2019 6 Par Aventures kayak

Il n’est déjà pas évident d’organiser une sortie en kayak (voir mon article sur le sujet ici), mais choisir le matériel en kayak est encore plus difficile. En effet l’organisation parfaite arrive rarement du premier coup et il faut souvent tester plusieurs choses avant de s’arrêter sur la solution qui nous convient. (vidéo en fin d’article)

Je vous liste ci-dessous le matériel que j’aime utiliser et qui convient à ma pratique. Cette liste de matériel en kayak est donc une base à adapter selon votre usage. Je vous invite à visite le site de mon partenaire chez qui vous trouverez beaucoup de matériels indispensables et surtout la nourriture pour vos prochaines aventures sur l’eau !

1- L’embarcation

Avant tout il est important de réussir à choisir le bateau idéal pour notre pratique. Le plus facile étant de passer par les structures de location sur place. Mais si l’on souhaite être autonome dans sa pratique il faut analyser ses besoins. Avez vous une grosse voiture ? une remorque ? la navigation se fera sur un ou plusieurs jours ? difficulté de la rivière ? 

Il y’a deux types d’embarcation, en dur ou en gonflable.

Je ne vais pas vous parler ici des avantages et des inconvénients de chacun car vous pourrez trouver d’autres endroits où cela est très bien expliqué et la suite de cet article est applicable à tous les types de Canoë Kayak.

Par contre le matériel en kayak dépendra de votre embarcation et de la place que vous avez dedans pour emmener des bagages. 

Pour ma part j’utilise des kayaks gonflables itiwit de chez décathlon comme le modèle 1 place de la photo ci-dessous ou encore le nouveau modèle x100 donc vous trouverez un test complet ici.


2- Les sacs de transport

Je ne vais pas vous surprendre en vous disant que l’eau … ça mouille ! Vos affaires ne vont pas aimer le transport dans votre kayak si vous n’avez pas de bagagerie étanche.

Si vous avez de la place et que vous arrivez en voiture sur votre lieu de sortie, le classique bidon étanche sera votre meilleur allié, sur les kayak en dur la plupart du temps vous avez des sangles pour les fixer directement. Dans le cas contraire il faudra se tourner vers des sacs étanches qui vont du simple cylindre au sac de voyage avec des sangles pour utilisation en sac à dos. Il y’en a à tous les prix ! 

Pour ma part j’utilise des sacs étanches. Un premier sac de 45L dans lequel je mets le nécessaire de couchage à savoir le duvet, le hamac, le matelas ainsi que mes affaires de rechange que je mets également dans un petit sac étanche (double sécurité on ne sait jamais) ! J’utilise ensuite un sac de 5L que j’appelle mon sac SOS, dans lequel je vais venir placer tout ce qui pourrais être utile à ma survie en cas de coup dur. Je parle ici d’un système de filtration d’eau, couverture de survie etc … (détail du contenu de ce sac à la fin de la vidéo ci-dessous). Un sac de 25L viendra lui accueillir toute la nourriture pour des périples à deux sur plusieurs jours. J’utilise ensuite un sac de 50L dans lequel je vais placer le nécessaire de cuisine ainsi que la nourriture si je pars en solo sur quelques jours ainsi que tout le reste du matériel nécessaire à ma descente. Enfin, j’utilise soit un autre sac de 5L, soit une petite valise étanche dans laquelle je vais placer mon appareil photo et le matériel électronique.


3- Vêtements de navigation

Ici tout va dépendre de la saison évidemment, hiver ou été. 

Après avoir essayé plein de combinaisons différentes voilà le matériel en kayak que j’utilise du début du printemps jusqu’à l’automne : 

  • Chaussures fermées à séchage rapide pour marcher dans l’eau
  • Pantalon en néoprène 2mm de chez peak
  • Shorty de bain classique
  • Tee shirt manche longe en néopréne 1mm décathlon
  • Veste étanche Hiko Chinook
  • Chapeau
  • Gants
  • Gilet de sauvetage

Cette configuration permet de ne pas avoir froid et de ne pas avoir chaud non plus même en été. Effectivement le pantalon et le tee shirt manche longue va permettre d’éviter les coups de soleil mais aussi de vous rafraîchir en mouillant le tout. Vous restez au frais jusqu’au séchage quelques dizaine de minutes plus tard et vous recommencez l’opération. Pour les jours un peu frais, la veste Hiko vous protégera du froid et de l’eau. Les gants quant à eux éviteront les ampoules sur les mains !

Pour l’hiver l’idéal reste la combinaison étanche car si vous tombez à l’eau vous risquez l’hypothermie assez rapidement … 


4- Le matériel pour le bivouac

Si vous décidez de partir pour plusieurs jours en itinérance il vous faudra utiliser du matériel spécifique pour bien dormir.

On l’a vu, notre ennemi en kayak ça va être la place disponible dans l’embarcation ! L’idée ici c’est d’être le plus léger possible donc voici la liste de ce que j’utilise : 

  • Un hamac avec moustiquaire + 1 tente (histoire de vous adapter à toutes les situations) : pour votre hamac, je vous invite à aller voir sur ces sites https://www.hamacenligne.fr ou https://www.tropilex.com/fr/
  • Un matelas gonflable ultra light
  • Un duvet 0 degré
  • Un tarp
  • Une lampe frontale

Le hamac présente l’avantage de ne prendre que très peu de place et offre un confort de couchage inégalable. Le matelas quant à lui sert en le gonflant un poil, de couche isolante en le glissant entre le hamac et le duvet pour protéger du froid qui remonte la nuit. L’avantage du matelas est que si je suis dans l’incapacité de trouver un endroit où attacher le hamac, je pourrait dormir au sol dessus. Ensuite le duvet 0 degré ne sera pas de trop même en été où il fait frais au bord de l’eau. Mieux vaut avoir trop chaud que trop froid … Le tarp vous servira ensuite à vous protéger du vent et de la pluie et vous servira d’abri si vous décidez de dormir sur votre matelas gonflable.

matériel de bivouac

5- Matériel pour manger et boire

Une journée de kayak ça creuse ! Il vous faudra donc bien vous faire à manger pour récupérer de cette journée. Voilà ce que j’utilise : 

  • Un réchaud à gaz 
  • Une bouilloire 
  • Système de filtration d’eau Lifestraw gravity ou Lifestraw Befree + Steripen Ultralight
  • Une grande fourchette cuillère
  • Un couteau suisse + un couteau multifonction avec pince + gros couteau
  • De la nourriture Lyophilisée et/ou conserve

Encore une fois le but est de limiter le poids. Quant on part plusieurs jours on peut vite prendre beaucoup de place avec la nourriture. C’est pourquoi je privilégie le lyophilisé qui prend moins de place que toutes les autres sources de nourriture. Lorsque j’ai un peu de place je mixe le lyophilisé avec des conserves. Le réchaud à gaz ne prend pas de place et permet de faire bouillir rapidement de l’eau dans la bouilloire pour venir réhydrater le lyophilisé, chauffer le contenu des conserves ou encore pour se faire un bon café/thé. Cette eau aura été préalablement filtrée par le système lifestraw gravity ou befree. Le befree à l’avantage d’avoir de l’eau rapidement moyennant quelques efforts alors que le gravity est beaucoup plus lent mais on l’oubli dans un coin le temps de faire autre chose et a l’énorme avantage d’être polyvalent. En effet il permet de remplir n’importe quel contenant avec de l’eau filtré en deux étapes. Première étape à 0,2 micron pour les bactéries, protozoaires etc … et dans un deuxième temps, du charbon actif vient éliminer les mauvaises odeurs, mauvais goûts, métaux lourd et pesticide. Les virus qui pourraient être présent dans l’eau sont quant à eux supprimé via le steripen ultralight ! Retrouvez une partie de ce matériel chez mon partenaire via le lien suivant.

nourriture en bivouac

J’espère que ce petit guide sur le matériel en kayak vous permettra d’y voir plus clair dans le choix du matériel à utiliser en kayak ! Je vais mettre à jour cet article en fonction de mes futurs achats. 

En attendant venez rejoindre le groupe Facebook : « Canoë / Kayak : expéditions, aventures, balades et conseils » où vous pourrez retrouver des idées de sorties, des conseils etc … 

Infos sur le matériel à 6m11 !